Vous êtes ici
Marjolaine
Nom latin ou botanique : 
Origanum majorana
Famille : 
Lamaciées
Usage : 
Interne et externe
Propriétés : 
antispasmodique, hypotensive, antirhumatismale, vasodilatatrice, antiseptique, cicatrisante, laxative, tonifiante, digestive, chauffante, carminative, antalgique, antiinfectieuse, sédative, expectorante, facilite le sommeil, anaphrodisiaque
Précautions : 
à forte dose, cette huile essentielle peut porter à la somnolence. En usage externe, elle peut irriter la peau. Évitez-la si vous souffrez d’hypotension aiguë. Elle est interdite pendant la grossesse, et déconseillée aux femmes qui allaitent, aux enfants en bas âge et aux personnes ayant la peau sensible. Évitez de la mettre en contact avec les yeux et les muqueuses.
Utilisation : 
L’huile essentielle de marjolaine présente un large champ d’action dans le domaine thérapeutique. Elle soulage en cas de diarrhées, de flatulences, de crampes intestinales ou de digestion difficile. Depuis toujours, elle traite avec succès les problèmes liés à la sphère émotive. Elle rééquilibre les personnes souffrant d’état dépressif, de tachycardie, d’anxiété, d’instabilité mentale, de spasmes au niveau digestif ou respiratoire, ou d’insomnie (dans ce dernier cas, diffusez-la dans la chambre avant d’aller vous coucher). Attention, il faut éviter d’en faire un usage prolongé car, à la longue, elle a une action anaphrodisiaque. Elle était même conseillée aux religieux qui devaient pratiquer l’abstinence. En massages, l’huile essentielle de marjolaine est efficace pour combattre les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose ou le lumbago, et pour soulager les personnes ayant une entorse, des douleurs musculaires, des contractures, les muscles fatigués et tendus. Elle permet d’améliorer la circulation ainsi que de contenir l’hypertension. Au niveau gynécologique, elle soulage les femmes ayant des règles douloureuses (elle calme les spasmes). Son parfum est un peu camphré, chaud, boisé, légèrement piquant et épicé. Diffusé régulièrement dans l’air ambiant, il est efficace pour lutter contre les refroidissements et les maladies touchant le système respiratoire (bronchite, toux, rhume, asthme, grippe, sinusite, otite). Vous devez savoir que l’huile essentielle d’Origanum majorana, dite aussi « marjolaine à coquilles » est la seule huile essentielle d’origan à ne pas contenir d’actifs phénoliques très différents et caustiques. Alors ne substituez pas une autre origanum, en particulier Origanum compactum, qui a des indications remarquables en infectiologie, mais ne correspond pas du tout au profil équilibrant nerveux et tonique d’Origanum majorana.