Vous êtes ici
Lavande
Nom latin ou botanique : 
Lavandula angustifolia
Famille : 
Lamiacées
Usage : 
Interne et externe
Propriétés : 
calmante, antidépressive, sédative, cicatrisante, antiseptique, bactéricide, antispasmodique au niveau intestinal, antalgique, anti-inflammatoire, hypotensive, antirhumatismale, régénère les tissus cutanés, décontractante musculaire, régulatrice du système nerveux
Précautions : 
sans avis médical, l’huile essentielle de lavande est déconseillée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent, aux enfants en bas âge et aux personnes ayant la peau sensible. Évitez de la mettre en contact avec les yeux et les muqueuses.
Utilisation : 
Bien tolérée en général par tous les types de peaux, l’huile essentielle de lavande convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants, et elle se mélange avec la plupart des autres huiles essentielles. Ses propriétés antispasmodique lui permettent de soulager les personnes souffrant de crampes ou de douleurs liées aux règles, ainsi que de coliques. Elle aide en cas de spasmes digestifs. Cette huile essentielle est calmante ; elle est efficace pour combattre l’insomnie, le stress, l’angoisse, l’hypertension ou les maux de tête d’origine nerveuse. Quelques gouttes versées sur la taie d’oreiller ou sur le pyjama aideront à trouver le sommeil. Elle calme les inflammations, les douleurs rhumatismales ou musculaires, ainsi que celles liées à l’arthrite ou à la sciatique. Elle a une action favorable au niveau cutané (dermatoses, démangeaisons, eczéma, acné, brûlures, plaies), car elle régénère le derme et accélère la cicatrisation. Elle protège aussi la peau contre les attaques de moustiques et autres insectes. En cas de piqûre, elle apaise la douleur et diminue les risques d’infection. L’huile essentielle de lavande est un antiseptique général, tout comme des voies respiratoires. En inhalations, elle permet de soulager les symptômes des affections respiratoires. Elle est volontiers utilisée pour parfumer le linge (son arôme délicat est apprécié par le plus grand nombre), mais permet aussi d’éloigner les mites des armoires. Lavandula angustifolia est dite lavande vraie quand elle est sauvage, lavande fine ou officinale si elle est cultivée. Vous pourriez être tenté de choisir votre huile essentielle de lavande en fonction de son prix. C’est un vrai casse-tête, entre les sauvages, les cultivées par semis ou par bouturage, les ornementales (qu’on ne distille pas). Les sauvages auront pour nom L. vera, L. spica, L. stoechas. L. vera et L. spica se trouvent voisines et peuvent donner des hybrides, les lavandins, souvent de qualité ordinaire. Pour un usage aromathérapique, chosissez Lavandula angustifolia, vera, spica ou officinalis. Huiles