Vous êtes ici

Bœuf mijoté à la provençale

Pour : 4-6 personnes

Préparation : 20 min

Cuisson : 2h10

Difficulté : Facile

Coût :

 

Ingrédients

1,5 kg de paleron de bœuf – 1 cuil. à soupe de farine – 6 tomates – 1 l de bouillon de viande ou de fond de volaille – 2 oignons – 6 gousses d’ail – 2 poivrons jaunes et rouges épépinés – 1 aubergine – 120 g d’olives vertes et noires – 1 botte de basilic – 6 cuil. à soupe d’huile d’olive huile d’arachide – sel – poivre du moulin

 

Matériel

Robot Mixeur

 

Préparation

1. Coupez le bœuf en morceaux. Salez-les et poivrez-les. Dans une grande cocotte chauffée à feu vif, versez 6 cuil. à soupe d’huile d’arachide et faites colorer tous les morceaux de bœuf pendant 10 à 15 min.

2. Ajoutez la farine et mélangez bien. Laissez cuire 2 ou 3 min, puis ajoutez les tomates préalablement coupées en tranches et le bouillon. Couvrez, portez à ébullition et laissez mijoter pendant 1h30.

3. Epluchez les oignons et les gousses d’ail. Coupez les oignons, les poivrons et l’aubergine en morceaux. Dans une poêle avec un peu d’huile d’arachide, faites colorer ces légumes (sauf l’ail) pendant 5 min. Ajoutez-les à la viande et poursuivez la cuisson pendant 35 min.

4. Dans le mixeur, réduisez en fine purée en tiers des olives, l’ail, le basilic et l’huile d’olive.

5. Lorsque la viande est bien tendre, dégraissez la sauce avec une petite louche. Ajoutez le hachis et les olives restantes. Mélangez bien, faites mijoter encore 2 min puis servez aussitôt.  

 

Vin recommandé : CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE ROUGE

Cette recette de bœuf mijoté à la provençale fait la part belle à une riche garniture de légumes, d’olives vertes et noires et de basilic, et se mariera idéalement avec un vin rouge dense, charnu et typé, à l’image d’un châteauneuf-du-pape. Après trois à cinq ans de séjour en cave, ce vin puissant et bien bâti offrira une texture assagie, à la fois tendre et veloutée, ainsi que de riches arômes de fruits mûrs, d’épices, de réglisse et de garrigue, et permettra de réaliser un accord régional savoureux et équilibré avec ce plat de haut goût.

 

Autres accords : côtes-du-rhône-villages, gigondas, rasteau