Vous êtes ici

Panna cotta au zeste d’orange et au cacao

Pour : 6 à 8 personnes

Préparation : 20 min

Cuisson : 15 min

Réfrigération : 1 nuit

Difficulté : Facile

Coût : €

 

Ingrédients

1 orange – 75 cl de crème liquide entière – 5 g de feuilles de gélatine – 90 g de sucre en poudre cacao amer en poudre

 

Matériel

Film alimentaire

 

Préparation

1. A l’aide d’un couteau économe, prélevez le zeste de l’orange en évitant le plus possible d’ôter la peau blanche, assez amère.

2. Dans une casserole, assemblez la crème et le zeste. Faites frémir (pas bouillir) puis sortez du feu, couvrez et laissez infuser pendant 10 à 15 min. Pendant ce temps, plongez la gélatine dans de l’eau froide.

3. Egouttez la gélatine et retirez  les zestes de la crème. Ajoutez la gélatine et le sucre à la crème encore chaude, mélangez et laissez tiédir.

4. Lorsque la préparation est froide, versez-la dans des verres ou des coupes. Recouvrez-les de film alimentaire et placez-les dans le réfrigérateur pendant tout une nuit.

5. Au moment de déguster la panna cotta, ôtez le film alimentaire et saupoudrez-les d’un peu de cacao. Servez très frais.

 

Vin recommandé : Barsac

Un dessert léger et onctueux, aux arômes d’orange et de cacao, qui demande un vin moelleux fin et élégant. Le barsac offre un nez aux notes de fleurs, de miel, mais également de fruits confits comme l’abricot ou encore la marmelade d’orange, qui rappelle le parfum de cette panna cotta. Fruité et nerveux, le vin souligne de sa suavité le fondant de la crème et se montre suffisamment frais pour apporter du relief à l’accord. Avec l’âge, le barsac exprime une note typée de « rancio » caractérisée par une touche d’amertume qui s’associe à la saveur du cacao.

 

Autres accords : cérons, sainte-croix-du-mont, sauternes