Vous êtes ici
© Philippe Lissac / GODONG

Federico Procopio

Moine bouddhiste séculier et maître zen, psychanalyste et chef d’entreprise, Federico Dainin Jôkô Procopio est l’auteur de nombreux ouvrages sur la spiritualité et enseigne la pratique et la philosophie du zen dans son dojo et dans tout groupe et lieu ouverts à la quête spirituelle et méditative, tout aussi bien qu’en entreprise, auprès des personnes malades, dans les quartiers difficiles, à travers les arts et dans un passionnément permanent pour l'unité et le dialogue entre les religions, les cultures et les voies philosophiques de l’humanité. De formation philosophique , il transmet une pratique spirituelle bien au delà des formes religieuses dont ils dit « s’affranchir par amour d’une humanité vaste et diverse; le zen n’est pas une religion, c’est la pratique de la vie, une vie réconciliée et unifiée à soi et au monde. » ; c’est un zen incarné dans la vie au quotidien qu’il enseigne, un zen actuel, ouvert, bienveillant, disponible à un monde de plus en plus en quête, tourné vers un retour au spirituel. La pratique qu’il enseigne est profondément urbaine, ordinaire, enracinée dans la vie jour après jour, une pratique zen à la fois profonde et exigeante, sereine et créative, pratique qu’il étudie auprès de ses maitres depuis 22 ans. Il a reçu la transmission de maitre zen dans l’école Sôtô (tradition japonaise) en 2013 par le maitre zen Pierre Taigu Turlur vivant au Japon, et dans la lignée des grands maitres Niwa Rempo Roshi (abbé du Eihei-ji au Japon, temple principal de l’école Soto) et Nishijima Roshi maitre contemporain résolument engagé dans la transmission du zen à l’Occident. Plusieurs fois par an il propose des retraites de méditation au coeur de la nature, comme une coupure du monde pour se retrouver intimement avec soi-même avant de revenir dans le monde pleinement apaisés et approfondis.