Vous êtes ici
Carotte
Nom latin ou botanique : 
Daucus carota
Famille : 
Ombellifères
Usage : 
Interne et externe
Propriétés : 
dépurative, drainante, hypertensive, diurétique, énergisante, tonifiante, régénérante, hépatique, revitalisante, cicatrisante, antiride, redonne de l’élasticité à la peau
Précautions : 
l’huile essentielle de carotte doit être utilisée avec modération sur la peau, spécialement si elle est pure. Sans avis médical, elle est déconseillée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent, aux enfants en bas âge et aux personnes ayant la peau sensible. Évitez de la mettre en contact avec les yeux et les muqueuses.
Utilisation : 
Avant tout, l’huile essentielle de carotte aide au bon fonctionnement du foie : elle régénère ses cellules et lutte contre les affections hépatobiliaires. Elle est efficace pour éliminer les toxines, ce qui lui confère des propriétés dépuratives et de drainage. Elle permet aussi de faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. Elle facilite les fonctions intestinales et l’élimination des gaz. Elle facilite le drainage du système lymphatique et lutte contre les inflammations. La carotte est utilisée pour son bêtacarotène, qui se transforme en provitamine A dans l’organisme humain. La provitamine A est une des substances les plus efficaces pour maintenir la beauté de la peau. En usage externe, l’huile essentielle de carotte est utilisée pour tonifier la peau, lui redonner de l’élasticité. Cette huile, riche en carotol, entre en particulier dans la composition de complexes antirides et de diverses crèmes susceptibles de régénérer les peaux sèches et dévitalisées. Le carotol est presque absent de l’huile essentielle de carottes sauvages, inférieur à 0,1 %, alors qu’il grimpe à 70 % dans l’huile essentielle de carotte cultivées. Au niveau de l’épiderme, elle a une action très vaste : elle opère sur l’eczéma, le psoriasis, les dermatites, la couperose et les furoncles grâce à son pouvoir régénérateur de la couche basale de la peau. Il est donc conseillé de l’appliquer régulièrement (après l’avoir diluée dans une huile de base) sur la peau, préalablement bien nettoyée. Elle aurait également une action sur la peau d’orange (cellulite).